Les conditions physiques du conducteur dans le code de la route

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le code de la route est un règlement visant à assurer la sécurité de tous les usagers et à fluidifier la circulation routière. Le code de la route est souvent associé aux règles de priorité, de vitesse, de dépassement et aux différentes signalisations. Il est souvent oublié une section des plus importantes, les conditions physiques du conducteur. Nous allons ici faire un petit résumé des règles qu’ils lui incombent en la matière.

Modifications temporaires de l’état normal du conducteur

Principale cause naturelle du changement d’état d’un conducteur : la fatigue. Elle touche davantage les jeunes usagers que les plus expérimentés car la conduite leur demande des efforts plus grands de concentration. La fatigue est responsable d’un cinquième des accidents de la route. Elle n’est pas à proprement parler régulée par le code de la route pour les simples automobilistes mais il est toutefois fortement conseillé de faire une pause toutes les deux heures pour y remédier. La consommation d’alcool et de stupéfiant modifie considérablement les perceptions et représente un danger. Les stupéfiants sont tout bonnement interdits et le taux d’alcool ne doit pas dépasser 0,5 grammes par litre de sang. La maladie et la prise de médicaments jouent un rôle important dans l’état du conducteur. Il n’est pas conseillé de prendre le volant quand on est malade, certains médicaments interdisent la conduite.

Lacunes et déficits permanents du conducteur

Parmi les déficits permanents à la conduite le plus récurrent est une mauvaise vue. Un conducteur doit posséder une acuité visuelle de 5/10 pour les deux yeux. Certains permis portent une mention rendant obligatoire le port de lunettes. Dans les autres lacunes ou déficits physiques limitant la conduite nous trouvons la maladie et les handicaps de toutes sortes. Ils sont soumis à une réglementation stricte et dans certains cas demandent un matériel adéquat pour s’adapter au conducteur l’autorisant à conduire.

Si vous possédez le permis et que certaines de ces règles ne vous étaient plus familières ou que vous avez quelques doutes quand à vos dispositions à la conduite, par exemple à cause de votre âge avancé ou de différents désordres que vous avez pu connaître, il vous est possible de passer un test du code de la route gratuit tel qu’on en trouve aujourd’hui sur internet pour vous rendre compte de vos aptitudes et vous responsabiliser.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »